Immobilisations

Les immobilisations répondent à la même logique en comptabilité carbone qu’en comptabilité classique : ce sont des achats dont l’utilisation (et donc le coût) doit être étalée sur plusieurs années. Le calcul nécessite de fixer une durée d’amortissement, propre à chaque immobilisation visée. Le montant calculé sera inversement proportionnel à cette durée. En pratique, les immobilisations incluent le mobilier (tonnes), le matériel informatique (nombre d’unités ou euros) et les véhicules (nombre d’unités) lorsqu’ils sont amortis, ainsi que les diverses constructions de bâtiments (m2 par type) et infrastructures (tonnes de matière et énergie consommée pour les travaux).

Sources classiques : services généraux, services techniques, architecte, DSI, entreprise de travaux, services financiers.

 

Immobilisations du patrimoine


 

Patrimoine acquis en cours d'amortissement : La recommandation première est de suivre la méthode d'amortissement financière de l'organisation (en utilisant la même durée d’amortissement). Cette méthode, si elle ne reflète pas la réalité physique des émissions, offre une cohérence avec les règles financières utilisées et permet de « lisser » l'impact carbone des investissements.

Il est également possible d'utiliser une estimation de la durée réelle d'utilisation comme durée d'amortissement. Cette approche permet une communication facilitée avec ses parties prenantes internes et externes en apparaissant s’approcher de la situation réelle.

De manière générale, on retrouve comme durée d'amortissement :
Bâtiment béton: 30 ans
Infrastructure métallique : 20 ans
Parking : 10 ans

 

Infrastructure :
Type :
Surface :
Année :
Matériaux :
Amortissement (an):
Location :
Action :

 

 

Parc de véhicules


 

Véhicules acquis en cours d'amortissement : La recommandation est la même que pour l'immobilisation du patrimoine. Il faut ajouter ici, uniquement les véhicules en cours d'amortissement, c'est-à-dire quand le véhicule a été acheté (neuf) il y a moins de 5 ou 10 ans selon la durée d'amortissement.

De manière générale, on retrouve comme durée d'amortissement :
Véhicule usage intensif : 5 ans
Véhicule usage classique : 10 ans


Attention : La quantité de vehicules s'exprime uniquement par unité.

 

Type :
Quantitée :
Amortissement (an):
Année d'achat :
Action :


 

Engins acquis en cours d'amortissement : La recommandation est la même que pour l'immobilisation du patrimoine. Il faut ajouter ici, uniquement les engins en cours d'amortissement, c'est-à-dire quand l'engin a été acheté (neuf) il y a moins de 5 à 15 ans selon la durée d'amortissement.

De manière générale, un engin à une durée d'amortissement comprise entre 5 et 15 ans (ex : 5 ans pour un tracteur-tondeuse et 15 ans pour une chargeuse-pelleteuse).

Attention : La quantité d'engins s'exprime uniquement par unité.

 

Type :
Quantitée :
Amortissement (an):
Année d'achat :
Action :


 

Parc informatique


 

Matériel informatique acquis en cours d'amortissement : La recommandation est la même que pour l'immobilisation du patrimoine. Il faut ajouter ici, uniquement le matériel en cours d'amortissement, c'est-à-dire quand le matériel a été acheté (neuf) il y a moins de 3 à 5 ans selon la durée d'amortissement.

De manière générale, le petit matériel (smartphone, ordinateur portable, etc..) est amorti en 3 ans et le matériel commun (photocopieur, unité centrale, etc..) est amorti en 5 ans.

Attention : La quantité de matériel peut s'exprimer soit par unité, soit en k€.

 

Type :
Quantitée :
Unité :
Amortissement (an):
Année d'achat :
Action :

 

Imprimantes de bureau
1.2
En k€
5
2018
  

 

 

 

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE ET MODE D'EMPLOI DE L'OUTIL


À PROPOS
CONTACT



REJOIGNEZ-NOUS
BILAN CO2
Outil développé par
ECOPLAY Solutions
Copyright © 2021
Tous droits réservés.